INSTANTANÉS

EN vingt-neuf récits instantanés, Marcel Schüpbach conte de l'intérieur cinquante ans de cinéma. De son premier film en 8mm noir blanc (le super 8 n'existait pas encore !) à son ultime reportage en vidéo numérique, l'auteur nous fait partager les moments-clés de son travail de réalisateur et les rencontres qui ont façonné sa vie. On découvre en coulisses quelques monstres sacrés tels Béjart, Chessex ou Carla Del Ponte, mais aussi de parfaits inconnus qui ont marqué de leur empreinte les films du cinéaste.

TRÈS tôt fasciné par le septième art, Schüpbach a d'abord rêvé fiction, comédiens, mises en scène. Rêvé que le réalisateur pouvait tout maîtriser, créer un univers à son image. Puis il a appris à regarder le monde, à capter la vraie vie. Savoir se faire oublier, oser s'ouvrir à l'inconnu, laisser venir les événements, les émotions, accepter que les choses vous échappent, aimer les gens : c'est aussi cela être réalisateur. En tournant des documentaires et des reportages, le cinéaste a trouvé un inépuisable terrain d'apprentissage et de liberté. Pour lui, l'expérience du réel a souvent dépassé la fiction, semant son chemin de petits cailloux blancs.

Bernard Campiche Éditeur, 152 pages & 19 photographies, mars 2020 (ISBN 978-2-88241-456-4)